Page:Boucherville - La tour de Trafalgar, L'Opinion publique, 30 juin 1870.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


main, qu’as-tu ? dis moi ce qui cause ton agitation. Craindrais tu quelque chose avec moi, avec ton Joseph qui est là à tes côtés, qui veille sur sa bien-aimée ?

Mais je n’ai rien moi ; je ne vois pas où tu prends que je suis agitée.

Et tout en assurant qu’elle était tranquille, elle jetait tremblante la vue de tous côtés. Ah ; Léocadie, je vois bien que quelque chose t’occupe, mais tu veux me le cacher ; tu crains de me le dire, je croyais que tu m’aimais plus que cela. Eh bien ! regarde, dit-elle, regarde le soleil ; vois-tu comme il est couvert d’une teinte rougeâtre ; c’est ça qui m’inquiète. Je n’aime pas à voir le soleil rouge, il me fait peur.

Ah folle ! laisse cette crainte ; c’est un enfantillage ; voyons, ne t’en occupe plus.

Et Léocadie, comme si elle eût honte de sa peur, s’était caché le visage dans ses deux mains. En ce moment ils entendirent derrière la tour comme des pas d’homme, dont le son vibra affreusement sur chacune des cordes de son âme.

Joseph ne fit point attention ; et Léocadie sembla ne pas le remarquer, pour ne lui causer aucune inquiétude. Cependant, comme s’il eût eu quelque chose qui agissait là, dans son âme, dans son âme prévoyante de quelque malheur, elle se retourna vers Joseph.

Viens, lui dit-elle, je veux partir d’ici, je ne suis pas à mon aise. Ah ! viens-t-en. Et elle voulait l’entraîner avec elle.

Avant de partir, entrons au moins un instant dans la tour, avait répondu Joseph.

Comme ils mettaient le pied sur le seuil de la porte, un nuage passa rouge sur le disque du soleil ; et une ombre, une ombre de mort se répandit sur le visage de Joseph. À cette vue, Léocadie tressaillit, et une larme roula brillante sur sa joue. Joseph l’essuya, sourit et se penchant sur le front de Léocadie il lui donna un baiser. Au même instant, et comme si ce baiser eût été le signal, que le monstre attendait pour exécuter son crime, il se précipite, rapide comme la foudre, sur ses deux victimes.