Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 2.djvu/44

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page n’a pas pu être entièrement corrigé, à cause d’un problème décrit en page de discussion.


~,·e ’11, "Il , !· ,i ~t t » de Oocbon qw fim||#|H-|MM .’IDff !t’.

TBIIM JE» *JtQDffflB*. • IcWNMI jPRCHMMWNHf 

que «ori^»» 4a* 6re|fo«br di» 7Vmwé en cet OMimtt iâ «en» «bu» q«t Tungria, et tenn^«« k même cfaiMe <|Q» /N^vf territori««.)M. de V*lo*« ^t«* qtie k» Francs fttoicnt deft Aotf «^et Tbeodômen» et Ctddiâta 3 taxe mdme d’ignorance Gregoiie de Toort de ce qu’ilapristemot Dix poor W dignité de Duc dan» le pusage de Solpiciu* Alexander où ce mot signifie Cktfoa conducteur et il prétend que cet Hùtorien a regardé comme Rois ceux qu’il appelle Régales et StibnguU. Et cekest si vrai que Grégoire de Tours hû-mêqpë est obligé d’avouei que l’Historien Alexandre declare ouvertement que les Francs avoient un Roi lorsqu’il dit que le tyran Eugene alla sur le bord du’ Rhein pour renouveller les anciennes alliances avec les Rois des Alemans et des Francs. Les autres Historiens nous enseignent la même chose. Mamertin dans son Panegyrique pa l’honneur de Maximien dit que les Francs Tinrent avec leur Roi demander la paix à cet Empereur. Ascaric et Ragaise que Constantin fit mourir sont appelles Rois des Francs par les Orateurs Eumene et Nazaire. Ammien-Marcellin rapporte que Julien étant entré dans Cologne fit la paix avec les Rois des Francs. Zosime raconte qv^e les Saliens chasses de l’llle de Batavie par les Quades, vinrent sur les terres des Romains avec leur Roi et se mirent sous la protection de Julien. Claudien donne aussi le nom de Rois à Marcomeres et à Sunnon. Ainsi le doute de Gregoire de Tours est mal fondé. Mais quel étoit Je premier Roi des Francs ? C’est ce que nous ignorons %mmm»*Um «b p^u» ; «in^ ’~&~t~f’tM~~ ’Mt~WttMiMMM)L’ «II de Dacû ftignitato t qm» p». <^orem iW ductorem jagnijkat s censttque idem faleriut ab Ahxandro «m qtto* Régales et Subregnios .appelUt, habites fume prp Regibtts. Quod adeb lêrum est ut ipte Gregorûu fateri cogaUtr, Historicum Atexandrum àperti indicare Franco* habere Begem cùm tût tyrannwn Eugenium Rhdii limitem petiisse ut cum Alamanmorum et Francorum Bogibus vetusta fœdera renovaret. Idem docent alii Historié, Marnertinus in Panegyrico in, Maximianum dicto ait Francos mm Rege suo ad Aune Imper atorem venus* pacem petitum y Ascarictu et Ragaisus quos Constantinus neçari jussit Francorum Reges vocantur ab Oratoribus Eumenio et Nazario. Ammianus Marcellinut re/trt Julianum Agrippmam ingrtssum cum Francorum Regibus pacem firmasst. Salios è Batavia à Quadis expulitos Romanum in solum cum Rege suo transiisse et se cum rébus suis Juliani fidei permisisse narrât Zosimus. Claudianus qMOque Marcomerem et Sunnonem Reges appellat. Dubitatio igitur Gregorii nullo nititur fundanumto. Ferum quisnant erat primus Francorum Rex ? hoc latet in oc-

y, J»6 A P. eiij