Page:Bouthillier-Chavigny - Justice aux Canadiens-Français, 1890.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 35 —

La croix d’une main, la hache de l’autre, le prêtre et le colon canadiens, depuis près de trois siècles, s’en vont, semant la civilisation et le progrès, de l’est à l’ouest, du nord au sud, de ce qui est aujourd’hui l’Amérique Britannique du Nord.

Voilà ce que vous eussiez dû dire, mais le ministre de l’instruction publique de France ne s’occupe pas de ces billevesées !