Page:Bruant - Dans la rue, vol2.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Embrassons-nous, ma gigolette,
Adieu, sois sage et travaill’ bien,
Tâch’ de gagner un peu d’galette
Pour l’envoyer à ton pauv’ chien.
Nous r’tourn’rons su’ l’bord de la Seine.
À Meudon, cueillir du lilas.
Après qu’j’aurai fini ma peine
                À Mazas.