Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 19 )—

No 243. (B. N. cop. 4-81.) Die mercoris, in mense junio, annos XXVIII rengnante Karolo rege. 924, juin. Voilà la dernière charte datée du règne de Charles le Simple en Bourgogne. Il va céder la place à Raoul de France, élu depuis 923.


XI. — Robert Ier


Le court règne de Robert, duc de France, frère du roi Eudes, compétiteur de Charles le Simple, élu roi le 20 juin 922 et tué le 15 juin 923, ne se trouve rappelé que par deux actes. Encore l’un d’eux, comme nous l’avons montré ci-dessus, en traitant de Charles le Simple, le considère comme en lutte avec son adversaire (no 231. 922, 29 septembre). Le seul acte qui date véritablement du règne de ce prince est le no 232 (A. o. 183) : iii feria, mense novembris, Rotberto rege Francorum anno primo. 922, novembre. Cet acte n’offre aucune difficulté.


XII. — Raoul.


Raoul, duc de Bourgogne, fils de Richard le Justicier, et par conséquent étranger à la dynastie carolingienne, fut élu roi de France et couronné à Soissons, le 13 juillet 923. Il avait traité en 928 avec Charles le Simple, alors sorti de prison, et à la mort de ce roi, 7 octobre 929, il réunit toute la monarchie, sauf le Languedoc, qui ne le reconnut que quelques années plus tard. Raoul mourut le 14 ou le 15 janvier 936.

Le règne de Raoul paraît n’avoir été accueilli qu’avec hésitation en Bourgogne et en Aquitaine, comme nous en trouverons la preuve ci-après. Charles le Simple y conserva des partisans même après son emprisonnement, et nous avons noté des actes datés du règne de ce prince jusqu’en 924. Réciproquement nous n’avons point d’actes de la première année de Raoul et cependant on fait partir son règne non seulement du 13 juillet 923, mais encore du commencement de 923, comme aussi des années 924 et 925. Nous examinerons successivement ces divers points de départ.

1o Du 13 juillet 923.

Nous n’avons pas moins de 83 chartes datées de ce point de départ ; nous choisissons celles dont les dates présentent le plus