Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 47 )—

du règne depuis le commencement de 954, à moins qu’on ne préfère la faire remonter au 10 septembre 954.

4o Du commencement de 955.

Ce point de départ déjà connu est établi dans les chartes de Cluny qui suivent[1] :

No 982. (B. N. cop. 8-151, 2) Sub die martis, ii nonas decembris, anno primo regnante Hlotario rege. Mardi 2 des nones de décembre ou 4 décembre répond à G. Or, 955 a G. 955, 14 décembre.

No 1067. (Or. 37.) C’est un diplôme de Lothaire dont voici les formules : In nomine sanctæ et individuæ Trinitatis. Lotharius gratia Dei rex..... Datum nono kalendas decembris, regnante gloriosissimo Lothario rege anno V, indicione tercia. Le 9 des calendes de décembre ou 23 novembre an 5 correspond à 958 dans le calcul ordinaire, Mais l’indiction 3e comptée à partir du mois de septembre (indiction Césaréenne) se rapportant à l’année 959, il nous a paru probable que les années sont comptées de 955, comme on en a de nombreux exemples pour les diplômes de Lothaire et nous avons, en conséquence, daté cet acte de 959 (?), 23 novembre.

No 1327. (B. N. cop. 11-53.) Die jovis, xviii kalendas decembris, annos XVIII rennante Lotario rege. Jeudi 18 des calendes de décembre ou 14 novembre répond à F. Or, 972 a GF. 972, 14 novembre.

No 1537. (A. m. 183.) Pridie kalendas decembris, die martis, anno XXVI regnante Lothario rege. Mardi veille des calendes de décembre ou 30 novembre répond à C. Or, 980 a DC. 980, 30 novembre.

Ainsi, même en laissant de côté le no 1067, qui présente quelque doute, voilà trois exemples qui prouvent clairement que dans les chartes comme dans les diplômes on a souvent daté le règne de Lothaire de l’année 955.

5o Du 12 novembre 955.

Les chartes suivantes sont datées d’un point de départ qui ne peut être antérieur au 12 novembre 955.

No 1037. (B. N. cop. 9-20.) Sub die dominico, ira nonas

  1. Le point de départ de 955 se trouve employé dans les chartes de l’Auvergne et du Languedoc. Beaucoup de diplômes de Lothaire font aussi commencer son règne avec l’année 955.