Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/72

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 66 )—

augustus... Datum est hoc preceptum Vienne civitati, publice, anno ab incarnatione Domini DCCCCXX. In Christi nomine. Amen. 920.

No237. (C. 128, etc.) : Gratia in unitate venerande Trinitatis. Ludwicus, gratia Dei imperator augustus... Actum Vienne publiée, viii kalendas januarii, anno vigesimo tercio Ludwici imperatoris augusti. 923, 25 décembre.

No242. (B. N. Or. 9, etc.) : Gracia inviolate venerande Trinitatis. Hludwicus, gratia Dei imperator augustus... Actum Vienne publice, anno Dominice incarnacionis DCCCCXXIIII, iii nonas junii, imperii domni nostri Ludwuici anno XXIII. 924, 3 juin. Louis l’Aveugle ayant été couronné le 12 février 901, le mois de juin 924 correspond à la 24e et non pas à la 23e année de son règne.

No245. (B. N. Or. 8) : In nomine Dei eterni et Salvatoris nostri Jhesu Christi. Ludvicus, gratia Dei imperator augustus... Actum Vienne publice anno ab incarnacione Domini nostri Jesu Christi DCCCCXXIIII, anno XXIII imperii Luduwici serenissimi augusti. En faisant partir les années du 12 février 901, le diplôme doit être daté du 1er janvier au 11 février 924.

On voit par ces quatre exemples que Louis l’Aveugle, même dépossédé de l’empire, continua à se considérer comme revêtu de la dignité d’empereur et, en second lieu, qu’il datait ses diplômes de l’an de l’Incarnation.

Il faut mentionner encore ici deux diplômes, les nos246 et 247, qui n’ont pas de date, mais qui sont incontestablement de Louis l’Aveugle, comme suffiraient à le prouver les monogrammes dont un se trouve reproduit sous le n° 6 de la planche des monogrammes[1]. Nous les datons de 924 environ. En voici les formules :

No246. (Or. 10) In nomine sanctæ et individuæ Trinitatis. Hludwicus, superno favente nutu, imperator augustus... Signum Ludwici serenissimi augusti. Uboldus, notharius, jubente domno imperatore, seripsi.

No247. (G. 125) In nomine summi Dei eterni. Ludvicus, ipsius favente gratia, imperator augustus... Signum Ludvici, serenissimi augusti. Ubaldus notarius scripsit. Dans

  1. Recueil des chartes de l’abbaye de Cluny. Tome Ier, à la fin.