Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 69 )—

règne de Louis l’Aveugle, c’est que sa mort doit être reportée au moins à l’année 928[1].

III. — Hugues et Lothaire.

Hugues, comte de Vienne et duc de Provence, avait été le conseiller intime de Louis l’Aveugle depuis les malheurs de ce prince, qui l’avait créé duc et marquis, après lui avoir confié le gouvernement de la Provence. Mais ce titre ne suffit pas à l’ambition de Hugues, qui parvint, grâce à l’appui du pape et des princes de l’Italie, à se faire couronner roi de ce pays à Pavie, le 9 juillet 926[2] ; il y resta environ deux ans, et, dès qu’il apprit la mort de Louis l’Aveugle, il revint en Bourgogne espérant s’emparer de cette province au détriment du jeune fils de son bienfaiteur, Charles-Constantin, qui portait le titre de comte de Vienne. Il y réussit, car il exerça l’autorité royale dans les États de Louis l’Aveugle et en Italie. Pour être mieux à même de gouverner ces provinces, il céda en 933 ses droits sur la Bourgogne cisjurane à Rodolphe II, déjà roi de la Bourgogne transjurane. Jamais Hugues n’est qualifié roi de la Bourgogne cisjurane. Nous avons un seul diplôme de ce prince, il est de la 8e année de son règne et fait mention également de celui de son fils, qu’il s’était associé en mai 931.

No 417 (C. 60) : In nomine Domini Dei æterni. Hugo et Lotharius, gratia Dei reges. C’est la donation aux moines de Cluny des domaines de Savigneux et d’Ambérieux, dans le comté de Lyon. La date est ainsi conçue : Data viii idus martii, anno Dominicæ incarnationis DCCCCXXXIIII, regni autem domni Hugonis piissimi regis VIII, item domni Lotharii regis III, indictione VI. Actum Papia, in Dei nomine feliciter. Amen. Ce prince fut chassé d’Italie par Bérenger en 946 ; il revint alors en Provence, où il mourut le 24 avril 947, et avec lui s’éteignit le royaume de Provence.

IV. — Rodolphe Ier, roi de Bourgogne transjurane.

Rodolphe Ier, fils de Conrad le jeune, comte d’Auxerre, puis de

  1. Voici encore les nos de quelques actes qui sont datés de l’empire de Louis l’Aveugle : No 91 (an VI), nos 99 et 101 (an VIII), no 212 (an XVIII), et 218 (an XX).
  2. De Terrebasse. Op. cit., p. 256. Suivant l’Art de vérifier les dates, ce couronnement eut lieu à Milan.