Page:Brunhoff – Histoire de Babar, le petit éléphant (1931).djvu/37

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Alors Cornélius
le plus vieux des éléphants
dit de sa voix tremblante :
« Mes bons amis, nous cherchons un roi,
pourquoi ne pas choisir Babar ?
Il revient de la ville,
il a beaucoup appris chez les hommes.
Donnons lui la couronne. »
Tous les éléphants trouvent
que Cornélius a très bien parlé.
Impatients,
ils attendent la réponse de Babar.

« Je vous remercie tous,
dit alors ce dernier,
mais avant d’accepter,
je dois vous dire
que pendant notre voyage en auto,
Céleste et moi
nous nous sommes fiancés.
Si je suis votre roi, elle sera votre reine. »

Vive la reine Céleste !
Vive le roi Babar !!!

crient tous les éléphants sans hésiter.
Et c’est ainsi que Babar devint roi.

— 38 —