Page:Buies - Récits de voyages, 1890.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
36
récits de voyages

l’univers, s’il y avait moyen de faire résigner en sa faveur Paris, Londres, Vienne, Berlin, New-York ou Boston.


CHAPITRE IV

LA MÉTROPOLE D’ONTARIO


Toronto, la seconde ville du Dominion par l’importance commerciale, mais certainement la première au point de vue des arts, des sciences, de l’éducation générale et du génie de ses habitants, est située sur la rive nord du lac Ontario, presque en face de la chute de Niagara, à trois cent trente milles de Montréal, au fond d’une jolie baie qui lui sert de havre et qui peut contenir des bâtiments en grand nombre. Cette ville fut fondée en 1794 par le général Simcoe et primitivement appelée, York ; elle n’a donc pas encore un siècle d’existence, et cependant elle est bien en avant de toutes les autres villes du Dominion par ses publications périodiques, par ses revues, par son université,