Page:Buies - Récits de voyages, 1890.djvu/64

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
66
récits de voyages

que Holland Landing, la ligne se divise en trois branches ; l’une d’elles, la branche de Muskoka, sous le nom de « Northern and Pacifie Junction, » traverse tout le Muskoka et va frapper le Pacifique canadien, au lac Nipissing ; une autre, la branche de Penetanguishene, aboutit à Midland, sur la baie Géorgienne ; elle a une longueur de quarante-deux milles ; une troisième enfin, la branche de Collingwood, conduit à la ville de ce nom.

Au-dessus de la région du lac Simcoe, embrassant tout l’espace compris entre la rivière Severn, au sud, le lac Nipissing et la rivière des Français au nord, tout le littoral de la baie Géorgienne à l’ouest, et, à l’est, le bassin de l’Outaouais supérieur, s’étend l’immense district de Muskoka, avec ses huit cents lacs, dont quelques-uns ont près de quarante milles de longueur, district aussi grand que la Belgique tout entière, ou cinq fois plus que l’île du Princ-Édouard, qui, à elle seule, forme une des provinces de la Confédération.