Page:Buies - Récits de voyages, 1890.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
67
sur les grands lacs


II


Le district de Muskoka occupe la partie la plus élevée (les highlands) d’Ontario ; bon nombre de ses lacs sont à plus de quatre cents pieds au-dessus du lac Supérieur. L’ensemble de ces lacs et des rivières qui s’y rattachent distrait environ un dixième du territoire ; mais les neuf-dixièmes qui restent offrent encore environ douze millions d’acres de terres à concéder, ou un peu plus de la moitié de l’Irlande. Là-dessus, il y a bien six millions d’acres de bonne terre arable, ce qui peut suffire à une population de cinq cent mille âmes.

On estime qu’entre la tête de la rivière Mattawan et le littoral de la baie Géorgienne, la largeur du territoire de Muskoka est en moyenne de soixante milles, et sa superficie totale, de sept mille milles.

C’est la région que le gouvernement de la province d’Ontario a choisie pour y faire l’essai de la colonisation gratuite. En vingt ans on y a vu s’élever nombre de cités et de hameaux, et les colonies s’y fonder aussi rapidement que dans