Page:Bulletin de la Société archéologique de Touraine - IV - 1877.djvu/458

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 446 —

Thibœuf, Théodore-Acton de Marsay, Charles Villeret, Mathieu Chrestien et Pierre Tenèbre.

Place de l'église

La plus grande partie de la place publique qui se trouve devant l’église était occupée autrefois par le cimetière.

Le curé Tenèbre la fit enclore en 1754. Les désagréments financiers que ce travail lui suscita sont racontés par lui dans une note que nous retrouvons sur les registres de l’état civil et que nous rapportons ici :

« Au mois d’octobre 1754, j’ai, curé soussigné, acheté de la paroisse sept gros ormeaux qui étaient sur la place en assez mauvais ordre : je les ai achetés 90 livres, de laquelle somme j’ai retenu 50 livres pour le prix de la croix argentée que j’ai rapportée de Paris. Le surplus de la dite somme a été employé à faire renfermer la dite place par des poteaux de six en six pieds et des membrures de l’un à l’autre. M. de Maisonrouge, seigneur de ce lieu, a fourni le bois qui a été pris dans le parc.

Comme je faisais tirer par un câble et un tour un des plus gros ormeaux qui était placé entre la croix nouvellement placée au coin du cimetière et la maison de madame Robin, un vent impétueux s’éleva tout d’un coup du sud-ouest et renversa l’arbre sur la maison qui était en fort mauvais état, la dite dame Robin étant absente. J’ai fait mettre à neuf sa maison, comptant qu’elle entrerait pour quelque chose dans la dépense, mais elle n’a jamais voulu y entendre. J’ai mieux aimé laisser la chose que d’en venir aux extrémités. La croix, avant cette nouvelle plantation, était où se trouve le premier arbre à droite de l’allée qui est le long de la halle. J’ai tiré les jeunes arbres de chez M. le marquis de la Grange, dont je suis fort l’ami.

M. de Maisonrouge m’a fait payer 100 livres le bois qu’il avait promis fournir gratis pour renfermer la place. »