Page:Bulletin du comité historique des arts et monuments, volume 1, 1849.djvu/20

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 12 —

IV.

Circulaire adressée aux correspondants du ministère de l’instruction publique et des cultes, pour les travaux historiques.


Paris, le 15 janvier 1849.

Monsieur, je vous adresse ci-joint le numéro complétant le 4e volume du Bulletin archéologique du comité des arts et monuments.

Je vous informe, en même temps, qu’en exécution d’un arrêté du 8 janvier courant, le Bulletin est reconstitué sur de nouvelles bases.

Restreint jusqu’ici aux travaux du seul comité des arts, ce recueil sera désormais commun aux deux comités historiques institués près le ministère de l’instruction publique et des cultes. Les procès-verbaux des séances de l’un et de l’autre comité y trouveront place, mais non point in extenso ; il n’y sera mentionné que les hommages de livres ou d’objets d’art adressés aux comités. Les nominations de correspondants et autres actes officiels relatifs aux travaux historiques y seront également consignés, soit textuellement, soit sommairement.

Mais la place la plus large sera réservée aux communications envoyées par les correspondants du ministère. Ces communications, toutefois, seront soumises à l’examen préalable d’une commission spéciale formée dans le sein de chaque comité. Tout travail inséré au Bulletin portera le nom de l’auteur. Il sera ajouté des planches reproduisant les dessins dont les commissions auront jugé la publication utile, soit pour l’intelligence du texte, soit à cause de l’intérêt artistique des monuments retracés.

Le Bulletin des comités historiques sera publié à la fin de chaque mois, par cahiers de trois feuilles chacun, accompagnés de lithographies ou de gravures sur bois d’après les dessins des correspondants. Le premier numéro paraîtra dans le courant de février.

La modicité du fonds affecté aux travaux historiques, et la nécessité pour l’Administration de faire face à la dépense qu’occasionnera le nouveau mode de publication, ne permettent plus que l’envoi gratuit du Bulletin soit la conséquence immédiate du titre de correspondant.