Page:Busch - Découvertes d’un bibliophile.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


subversifs, infâmes, peuvent s’appeler des Traités de morale ; si des livres, encore plus coupables que ceux que nos anciens parlements faisaient brûler par la main du bourreau, doivent continuer à corrompre l’élite de notre jeunesse, et si les hommes qui cherchent à les propager ou à les soutenir, méritent le nom de chrétiens.


Un autre motif qui a déterminé cette réimpression est, que parmi les exemplaires envoyés à Paris, la plupart de ceux offerts à des membres des deux chambres ne leur sont point parvenus et ont jusqu’ici échappé à toutes les recherches.