Page:Butin - Le Corset.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Opinions diverses
des Médecins et des Hygiénistes sur le Corset.

Galien dans son livre sur les causes des maladies (chap. 7), attribue aux anciennes t'asciœ, certaines déviations :

« Dans le but, dit-il. d'augmenter le volume des régions des hanches et des flancs, par rapport au thorax, on met aux jeunes filles des bandes qu'on serre fortement sur les omoplates et tout autour de la poitrine, et comme la pression qui en résulte est souvent inégale, le thorax devient proéminent en avant, ou la région opposée devient gibbeuse. Il arrive encore quelquefois que le dos est, pour ainsi dire, brisé et entraîné de enté de sorte qu'une épaule est soulevée, saillante et en tout plus volumineuse, tandis que l'autre est affaissée, et aplatie. Tous ces vices de conformation du thorax sont dus à la négligence des nourrices qui ne savent pas appliquer un bandage exerçant une pression uniforme. »

Ce passage des œuvres de Galien est d'un haut intérêt, parce qu'il prouve que déjà, dans l'antiquité, les méde-