Page:Calloch - A Genoux.djvu/135

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Pour être, quittant cette terre étroite et froide, — Heureuse à jamais…

Dieu ! entre vos bras !
1907