Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/266

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


produit de deux arpens de terre en échange de celui d’un arpent, & le travail de deux hommes pour celui d’un seul. C’est par rapport à cette abondance d’argent dans la circulation à Londres, que le travail d’un seul Brodeur Anglois, couse plus que celui de dix Brodeurs Chinois ; quoique les Chinois brodent bien mieux & fassent plus d’ouvrages dans la journée. On s’étonne en Europe comment ces Indiens peuvent subsister en travaillant à si grand marché, & comment les étoffes admirables qu’ils nous envoient, coutent si peu.

En second lieu, les revenus de l’État où l’argent abonde, se levent avec bien plus de facilité & en plus grande somme comparativement ; ce qui donne les moïens à l’État, en cas de guerre ou de contestation, de gagner toutes sortes d’avantages sur ses