Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/267

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Adversaires chez qui l’argent est plus rare.

Si de deux Princes qui se font la guerre pour la Souveraineté ou la Conquête d’un État, l’un a beaucoup d’argent, & l’autre peu, mais plusieurs domaines qui puissent valoir deux fois plus que tout l’argent de son Ennemi ; le premier sera plus en état de s’attacher des Généraux & des Officiers par des largesses en argent, que le second ne le sera en donnant aux siens le double de la valeur en terres & en domaines. Les cessions des terres sont sujettes à des contestations & à des rescisions, & on n’y compte pas si bien que sur l’argent qu’on reçoit. On achete avec de l’argent les munitions de guerre & de bouche, même des Ennemis de l’État. On peut donner de l’argent pour des services secrets & sans témoins : les terres, les denrées, & les mar-