Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/410

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


numéraire des especes a été dans tous les tems l’effet de quelque misere ou disette dans l’État, ou bien celui de l’ambition de quelque Prince ou Particulier. L’an de Rome 157, Solon augmenta la valeur numéraire des drachmes d’Athênes, après une sédition, & abolition des dettes. Entre l’an 490 & 512 de Rome, la République Romaine augmenta par plusieurs fois la valeur numéraire de ses monnoies de cuivre, de façon que leur as est venu à en valoir six. Le pretexte étoit de subvenir aux besoins de l’État, & d’en païer les dettes, accrues par la premiere guerre Punique : cela ne laissa pas de causer bien de la confusion. L’an 663, Livius Drusus, Tribun du peuple, augmenta la valeur numéraire des especes d’argent d’un huitieme, en affoiblissant leur titre d’autant : ce qui donna lieu aux Faux-monnoïeurs de mettre la confu-