Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/103

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DUBREUIL, pere.

Le ?


M. TROTBERG.

Oui. Je puis pas expliquer, je demander à parler à vous, il dit que vous êtes quand & l’heure. Je puis pas entendre.


M. DUBREUIL, pere.

Ma foi, ni moi non plus.


M. TROTBERG.

J’ai pourtant dit comme vous m’aviez dit de dire.


M. DUBREUIL, pere.

Moi ?


M. DUBREUIL, fils.

C’est-il vrai, mon pere ?


M. DUBREUIL, pere.

Je n’ai pas dit cela.


M. TROTBERG.

Vous n’avez pas dit, Monsieur ? J’ai pourtant écrit sur mon tablette.


M. DUBREUIL, fils.

Eh bien ! lisez-nous ce qu’il y a.


M. TROTBERG.

Quand vous voulez envoyer quelque part, dites où. J’ai dit où.