Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/151

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DEGRANTIER.

Cela ne se peut pas.


M. DESPRÉS.

Mais, Monsieur, considérez…


M. DEGRANTIER.

Allons, Monsieur Dupont, où en sommes-nous ?


DUPONT, lisant.

De faire faire l’état que vous me proposez


M. DEGRANTIER.

Que vous me proposez dans votre lettre du 21 de ce mois.


M. DESPRÉS.

Si j’osois, Monsieur…


M. DEGRANTIER.

Allons, en voilà assez.


M. DESPRÉS.

Mais, Monsieur, si Monsieur vouloit se ressouvenir que j’ai eu une fois le bras cassé par des Contrebandiers, & que j’ai été encore une autre fois blessé…


M. DEGRANTIER.

Vous avez eu une gratification.


M. DESPRÉS.

Il est vrai, Monsieur, aussi je ne me plains pas.