Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



----

Scène VII.

M. DEGRANTIER, M. DEMÉRIN, M. DUPONT.



M. DEMÉRIN.

Monsieur, Madame votre Sœur a eu la bonté de vous parler en ma faveur.


M. DEGRANTIER.

Oui, oui ; mais je voudrois bien savoir à propos de quoi vous vous avisez de me faire parler, comme cela, par tout le monde.


M. DEMÉRIN.

Monsieur ; c’est que je n’ai osé vous parler moi-même.


M. DEGRANTIER.

Et vous avez bien fait, Monsieur. Je trouve votre demande fort extraordinaire.


M. DEMÉRIN.

Comment, Monsieur ?…


M. DEGRANTIER.

Il me semble que vous deviez être content de l’emploi que vous avez.


M. DEMÉRIN.

Monsieur, ce sont ces Dames qui veulent