Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/161

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bien ses complimens ; & voilà une lettre qu’elle m’a chargé de vous remettre.


M. DEGRANTIER.

Ah ! ah ! voyons. (Il lit la lettre.)


DUBOIS.

Voilà aussi Monsieur Delafond, le frere de Mademoiselle Julie, qu’elle vous recommande.


M. DEGRANTIER, lisant.

C’est le frere de Mademoiselle Julie ?


DUBOIS.

Oui, Monsieur, la femme-de-chambre de Mademoiselle.


M. DEGRANTIER, lisant.

Ah ! je suis bien aise de lui faire plaisir, ainsi qu’à vous, Monsieur Dubois.


DUBOIS.

Monsieur, nous vous serons très-obligés.


M. DEGRANTIER.

Monsieur Dupont, mettez le nom de Monsieur Dubois, au Bon pour l’Entrepôt de tabac ; & à celui du Grenier à sel, celui de Monsieur…


LAFOND.

Delafond, Monsieur, à vous servir.