Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/167

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’AVOCAT CONSULTANT,

PROVERBE.

Scène premiere.

M. DE CACHANT, M. DE S. HILAIRE.



M. DECACHANT.

Qu’est-ce que tu viens donc faire ici S. Hilaire ?


M. DE S. HILAIRE

Je viens consulter M. Galand de la Riverie, sur une affaire.


M. DECACHANT.

Parbleu ! je te plains d’être entre ses mains,