Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/214

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sûr que je passerai pour ridicule en paroissant aussi délicat.


Le VICOMTE.

Ridicule, non vraiment, je pense comme vous.


Le COMTE.

Pourquoi donc agir différemment ?


Le VICOMTE.

C’est un persiflage que tout cela.


Le COMTE.

Je ne persifle point ; je sais très-bien que vous êtes attaché, depuis près d’un mois, à la Marquise de Villenon.


Le VICOMTE.

Moi ?


Le COMTE.

Oui, vous, & trahir une femme honnête, pour une femme aussi légère, rien n’est plus affreux !


Le VICOMTE.

Je vous assure que je n’aime point Madame de Villenon.


Le COMTE.

Vraiment je sais bien que vous n’irez pas en convenir ici.