Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DUBOIS, pere.

Ah ! Madame, je suis bien votre serviteur.


Mad. DE L’AIGUILLE.

Janneton, donne donc un tabouret à Monsieur.


M. DUBOIS, pere.

En voilà un, Mademoiselle, ne vous dérangez pas. Et puis je serois bien resté debout, sur-tout, autrefois ; parce que je suis accoutumé à tout. (Il s’assied.) Madame ; c’est que je voudrois bien acheter une ou deux paires de chaussons ; c’est selon le prix que vous me les ferez payer.


Mad. DE L’AIGUILLE.

Monsieur, si vous voulez du bon, il ne faut pas épargner ; voulez-vous quelque chose de résistance ?


M. DUBOIS, pere.

Oui, je veux du meilleur.


Mad. DE L’AIGUILLE.

Janneton, donne à Monsieur de ceux marqués N.


Mlle JANNETON, donnant un paquet.

Les voilà justement.