Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/265

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MARIANNE, revenant avec du papier, &c.

Voilà tout ce qu’il vous faut, n’est-ce pas ?


M. DE S. BRICE.

C’est bon, laissez-moi.


MARIANNE.

Il ne vous faut plus rien ?


M. DE S. BRICE.

Non.


----

Scène V.

M. DE S. BRICE, Une VOIX dans la chambre prochaine.



M. DE S. BRICE, se mettant à écrire.

Il faudra bien que je me souvienne de ce qui étoit dans ce mémoire. (Il rêve.) Oui, je crois que voilà comme il commençoit. (Il écrit.)


La VOIX, sur des tons différens.

A boire pour le Roi. A boire pour le Roi.


M. DE S. BRICE, écoutant.

Qu’est-ce que j’entends là ?


La VOIX.

A boire pour le Roi. A boire pour le Roi. A boire pour le Roi.