Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Mad. DE L’AIGUILLE.

Où cela ? celui qui vient de ce côté-ci ?


Mlle JANNETON.

Oui, justement, le voilà qui me salue. Il vient à nous.


Mad. DE L’AIGUILLE.

Eh bien ! laisse-le approcher.


----

Scène X.

Mad. DE L’AIGUILLE, Mlle JANNETON, M. DUBOIS, fils.



M. DUBOIS, fils.

Mademoiselle, oserois-je prendre la liberté de m’informer de l’état de votre santé, avec la permission de Madame votre mere ?


Mad. DE L’AIGUILLE.

Oui, oui, Monsieur, très-volontiers. Asseyez-vous donc, s’il vous plaît.


M. DUBOIS, fils.

Je viens de la Barriere S. Antoine, & je m’en vais à la Douane, & j’ai dit, comme cela, chemin faisant, il faut que j’aille savoir des nouvelles de Mlle Janneton.