Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/90

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



----

Scène V.

M. TROTBERG.


C’est un langue de tous les tiables. La fils de M. Dubreuil, il sera fort bon pour moi ici. (Il regarde toutes ses lettres de recommandation.) Ah ! je trouve ici un lettre qu’il faut que j’envoie tout présentement. La Pierre ?


----

Scène VI.

M. TROTBERG, La PIERRE.



La PIERRE.

Monsieur.


M. TROTBERG.

Tiens, où. (Donnant une lettre.)


La PIERRE.

Qu’est-ce que vous voulez, Monsieur ?


M. TROTBERG.

Où.


La PIERRE.

Où ? Qu’est-ce qu’il faut faire ?


M. TROTBERG.

Je te dis, où.