Page:Carnet de guerre n° 4 d'Alexandre Poutrain.pdf/52

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


de guerre. Il fut acquitté et dirigé sur Bavay.

Dans les premiers temps de mes nos allées et venues au milieu de ces populations, je fus très surpris d'être interrogé à plusieurs reprises sur les motifs de notre départ de Croisilles. Des personnes, bien intentionnées, nous demandent avec une candeur surprenante : « Pourquoi avez-vous quitté votre village ? Comment se peut-il que vous ayez abandonné votre maison, votre mobilier ? » La La guerre a passé dans cette région, au-dessus et à coté des populations. On ne voit nulle part la moindre que de rares traces de combat. Les habitants ne soupçonnent même pas ce que c'est qu'est la guerre !

Dans toute cette région de pâturage, les maisons ne sont pas groupées comme chez nous ; les fermes sont séparées par des pâtures.

Un peu au-delà du presbytère habité un douanier retraité. Mr et Mme Barbet ont