Page:Castets - La Chanson des quatre fils Aymon, 1909.djvu/670

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
642
les quatre fils aymon

Que François l’ont veü des loges et des trés.
11780Charles li empereres comence à sospirer ;
Rollant en apela et Torpin l’ordené,
Olivier et Namlon et Estout l’aduré,
Richart de Normendie, lui et Milon d’Angler.
« Baron, ce dist li rois, à moi en entendes.
11785Molt nos est en Gascoigne mesceü à l’entrer.
Perdue ai ma corone, dont molt sui esgarés,
Et Joieuse m’espée, dont je sui molt irés ;
Et vos brans ensement en a Maugis portés.
Molt m’ont li fil Aymon honi et vergondé.
11790Seignor, à vos m’en plaing, car aidier me deves.
Ogier de Danemarche, à Montauban ires,
Entre vos et Namlon et Torpin l’ordené,
Estout, li fis Œdon, qui est del parenté.
Si dites à Renaut, à Aallart l’ainsné,
11795Qu’il me rendent mon aigle que Maugis m’a emblé,
Ma corone et m’espée, dont j’ai le cuer iré,
Et les brans as barons qu’il prist dedans mon tré.
Je lor donrai respit jusqu’à .i. [an] passé.[1]

  1. Desor la tor l’ont fait aseïr et fremer,
    Par devers le tref Charle en ont le chief torné.
    Quant li solaus i entre en fiert i la clartés.
    De .vii. leues plenieres le puet on esgarder.
    Et François l’ont veü des loges et des trés.
    Challes li empereres commence à sospirer.
    Il apiele Rollant et Olivier le ber,
    Et trestous les barons a devant lui mandés.
    Entendez-moi, dist Challes, franc chevalier membré.
    Par le consel Namon et de l’autre barné,
    Perdu ai ma corone, moult en sui esgarés.

    Ce remaniement n’a pas le mérite de l’originalité. V. pour l’escarboucle qui resplendit, le passage de C B cité au vers 2280 et dans notre texte vers 4998 sq. et les notes. Dans l’épisode de la chasse, commun à A B C P V, et conservé dans la rédaction en prose, on enlève le dragon de Roland et Maugis le place au donjon de Montauban : le vent mène les penons, Si que tres bien le voient ciz de l’ost environ. On s’ingéniait à enjoliver le texte épique. Il y perdait en énergie et gravité. Il y gagnait de continuer à intéresser. Ici, la suppression de l’énumération des barons n’est pas compensée.

  2. 11798 L à .i. passé. Complété conformément aux vers 11860, 11908.