Page:Cennino Cennini - Traité de la peinture, 1858.djvu/147

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
141
SIXIÈME PARTIE

ce fond d’or, c’est assez pour le gâter. Alors, le meilleur remède que l’on puisse trouver, c’est de gratter sur cet or avec une pointe de couteau ou d’aiguille pour que le dégât ne puisse pas s’étendre davantage, Cette couleur de purpurine se fait ainsi : prends du sel ammoniaque, de l’étain, du soufre et du vif-argent, autant de l’un que de l’autre, seulement un peu moins de vif-argent ; mets ces choses dans une fiole de fer, de cuivre ou de verre, fonds le tout au feu, et c’est fait. Ensuite encolle avec le blanc d’œuf et la gomme, et emploie-le comme tu voudras. Si tu en fais des vêtements, ombre-les avec de la laque, de l’outremer ou du violet. Aie toujours tes couleurs mélangées de gomme si tu travailles sur papier.

CLX.Comment on broie l’or et l’argent, comment on l’encolle pour faire des verdures et des ornements, et comment on peut vernir la terre verte.

Si tu veux travailler avec l’or sur tableaux, sur papier, sur mur ou n’importe où (pourvu que ce ne soit pas sur des parties plates comme fonds d’or), ou si tu voulais faire quelque arbre qui parût arbre de paradis, prends des feuilles d’or fin en quantité suffisante pour le travail que tu veux faire, de même si tu voulais l’employer à écrire ; prends, je suppose dix ou vingt feuilles, mets-les sur la pierre de porphyre avec un blanc d’œuf bien battu [1], broie bien l’or et mets-le dans un vase de verre ; mets-y assez de tempera pour qu’il soit coulant au pinceau ou à la plume ; tu pourras en faire tous les travaux que tu voudras. Tu peux encore pour l’employer sur papier le broyer avec la gomme arabique,

  1. Vasari, enseignant à broyer l’or, ne parle pas du blanc d’œuf pour tempera, mais dit de prendre le miel et la gomme. Cennino n’admet la gomme que pour les miniatures sur papier.