Page:Champlain - Oeuvres de Champlain publiées sous le patronage de l'Université Laval, Tome 2, 1870.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


puiſſance, beaucoup aduancer ; toutesfois nous paſſaſmes laditte iſle qui eſt à l’entrée dudict ſault. Voyant que nous ne pouuions auancer, nous vinſmes nous mouiller l’ancre à la bande du Nort, contre vne petite iſle[1] qui eſt fertille en la pluſpart des fruicts que i’ay dict cy-deſſus. Nous appareillaſmes auſſi toſt noſtre eſquif, que l’on auoit fait faire exprès pour paſſer ledict ſault, dans lequel nous entraſmes ledict Sieur du Pont & moy, auec quelques autres ſauuages que nous auions menez pour nous montrer le chemin. Partant de noſtre barque, nous ne fuſmes pas à trois cens pas, qu’il nous fallut deſcendre, & quelques matelots ſe mettre à l’eau pour paſſer noſtre eſquif. Le canot des ſauuages paſſoit ayſément. Nous rencontraſmes vne infinité de petits rochers, qui eſtoient à fleur d’eau, où nous touſchions ſouuentes fois.

Il y a deux grandes iſles : vne du coſté du Nort[2], laquelle contient quelques quinze lieuës de long, & preſque autant de large, commence à quelque douze lieuës dans la riuiere de Canada, allant vers la riuiere des Iroquois, & vient tomber par delà le Sault ; l’iſle qui eſt à la bande du Su a quelques quatre lieuës de long, & demye de large[3]. Il y a encore vne autre iſle[4] qui eſt proche de celle du Nort, laquelle peut tenir quelque demye lieuë de long, & vn quart de large, & vne autre petite iſle, qui

  1. Cette petite île, située dans le port de Montréal, est maintenant réunie à la terre ferme par des quais.
  2. Il paraît bien évident que Champlain veut ici parler de l’île de Montréal, qui cependant n’a que dix lieues de long, et environ trois lieues de large.
  3. L’île Perrot, qui n’a pas tout à fait les dimensions que lui donne l’auteur, est située rigoureusement au sud de l’île de Montréal.
  4. L’île Saint-Paul.