Page:Chapelle de Notre Dame de Bon Secours - Paroisse de Saint-Louis de Fontainebleau.pdf/7

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
6

encore. La révolution, qui dura trente ans, et pour nous trente siècles, et qui porta sa hache sacrilége sur tout ce qui touchait à la maison du Seigneur, n’épargna point la chapelle de Notre-Dame de Bon-Secours. En ces jours de deuil, les habitants de Fontainebleau et ceux des campagnes voisines regrettaient un oratoire où auparavant ils allaient en pèlerinage et sollicitaient l’assistance de Marie. Il avait disparu aux yeux, mais sa place était marquée dans tous les cœurs ; le lieu, quoique situé au centre de plantations forestières, fut comme sacré et réservé par les soins religieux de MM. les conservateurs et administrateurs de la forêt. Sur les ruines mêmes d’un édifice jadis si révéré, on avait vu, depuis son retour en France et à sa première entrée à Fontainebleau, s’agenouiller une prin-