Page:Chaptal - Chimie appliquée à l’agriculture, Tome 1.djvu/248

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
182
CHIMIE

matériaux de la nutrition non élaborés, tandis que, dans les autres, la nutrition et l’assimilation étaient plus ou moins parfaites, selon que la lumière et l’air atmosphérique avaient plus ou moins facilité le travail de la végétation. D’ailleurs, comme dans la partie obscure de la galerie, l’acide carbonique était plus abondant qu’à l’entrée, le tissu de ces végétaux a dû s’en imprégner plus fortement.


ARTICLE II.


Action du gaz oxigène sur la nutrition.


Les feuilles saines absorbent le gaz oxigène pendant la nuit ; mais les phénomènes qu’elles présentent, varient suivant la nature du végétal.

Les feuilles du chêne, du marronnier d’Inde, du faux acacia, etc., absorbent l’oxigène, et il se forme un volume d’acide carbonique moindre que celui du gaz oxigène consumé.

Les feuilles des plantes grasses diminuent le volume de l’atmosphère dans laquelle elles