Page:Chaptal - Rapport et projet de loi sur l’Instruction Publique.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
(31)

aucun : telles sont l’école d’histoire naturelle, celle des langues, etc.

Il est d’autres écoles spéciales qui ne sont généralement destinées que pour une classe peu fortunée de la société : celles de musique et celles des arts mécaniques sont de ce nombre. L’artiste dont le fils a mérité d’être reçu dans ces écoles, sacrifie volontiers sa fortune modique pour l’y entretenir ; mais il serait au-dessus de ses forces de payer une rétribution pour le professeur.

Nous pouvons distinguer une troisième classe d’écoles spéciales, dont le but est de former des élèves pour les divers services publics : ici, l’intérêt bien connu du Gouvernement veut que non-seulement les professeurs soient salariés par le trésor public, mais que les élèves en reçoivent une légère indemnité ; car l’élève n’est admis dans ces écoles qu’après un examen préalable, seule manière d’attacher aux services publics tout ce qu’une génération présente de talens distingués.