Page:Chaptal - Rapport et projet de loi sur l’Instruction Publique.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
(67)

4°. Instruction dans les Écoles communales.

L’instruction, dans les écoles communales, doit se borner à l’enseignement de ce qui est strictement nécessaire pour se livrer, avec quelque probabilité de succès, à l’étude des sciences qui forment une profession libérale, ou pour occuper un rang distingué dans la société.

On ne perdra pas de vue que l’enseignement, dans les écoles communales, ne doit se fixer que sur les parties que l’élève ne peut pas apprendre sans secours étranger. Ce serait embarrasser les écoles de professeurs inutiles, que de confier à des hommes le genre d’instruction qui peut être fourni par un bon livre.

Ainsi les seules sciences expérimentales, et celles dont l’analyse est tellement compliquée que les facultés de l’élève ne sauraient la saisir, doivent avoir un enseignement public dans les écoles communales.

L’instruction n’est profitable qu’autant qu’elle test graduée ; et on peut établir cette graduation de la manière suivante :

En supposant que le cours d’étude, dans les écoles communales, soit de quatre années, on peut employer la première à