Page:Charles Perrault - Les Contes des fees, edition Giraud, 1865.djvu/103

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


A

MADEMOISELLE.

MADEMOISELLE,


On ne trouvera pas étrange qu’un enfant[1]ait pris plaiſir à compoſer les Contes de ce Recueil ; mais on s’étonnera qu’il ait eu la hardieſſe de vous les préſenter. Cependant, MADEMOISELLE, quelque diſproportion qu’il y ait entre la ſimplicité de ces récits & les lumières de votre eſ-

  1. Perrault publia ces Contes ſous le nom de ſon fils, Perrault Darmancour, dont la ſignature eſt à la fin de la Dédicace.