Page:Charles de Brosses - Lettres familières écrites d’Italie - ed Poulet-Malassis 1858.djvu/92

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


— 66 —


manque, pour être authentique, que d'être signée d'un secrétaire du roi. Je m'étonne fort que Misson, si exact sur cet article, aitoublié ce beau point d'histoire… Aux Grâces, h droite en entrant, un Saint-Paul, peint par Gaudenzio, d'une manière grossière, mais très-éner- gique ; à la croisée de la gauche, un Christ bafoué, du Titien (1), la vie de saint Dominique, à fresque, plus curieuse pour les bonnes histoires qui y sont dépeintes que pour la peinture. Notez seulement le purgatoire au fond d'un puits, et la Sainte-Vierge puisant des âmes avec un chapelet, qui fait la chaîne (2). Au réfectoire, l'Institution de l'Eucharistie, peinte à fresque par Léonard de Vinci ; je n'ai rien \u de plus beau ici après la Sainte- Famille de Kaphaël. Je puis dire que c'est le premier morceau de fresque qui m'ait véritablement fait plaisir, tant pour l'expression de chaque partie en particulier que pour l'ensemble du tout. . . (3) À Saint- Barlhélemi et Saint-Paul, l'architecture extérieure… A Saint-François, l'intérieur avec quelques peintures assez bonnes…. À Saint-Marc, la chute de Simon-le-Magicien, bonne fresque, par Lomazzo, mais qui ne se fait pas remarquer, pour être fort gâtée et effacée. Dans le cloître des religieux, un tombeau antique très-joli, infixé dans le mur ; dans la partie supérieure de ce tombeau, on a sculpté, en bas-relief, une danse des Trois Grâces, toutes nues, dont deux portent distinctement et fort en grand le caractère de leur sexe, et l'autre, pour l'honneur du pays et le goftt des fantasques, se présente dans l'attitude ul- tra montaine.


En générarl, rien n'est plus beau ni mieux entendu que l'intérieur des couvents de Milan. Ceux de Saint- Victor et dos jésuites ne le cèdent en rien à celui de Saint-Am- broise, dont l'architecture est du Bramante.


En voilà beaucoup sans doute sur l'article des églises, et assez peut-être pour vous ennuyer ; mais, une fois pour toutes, il faut faire une réflexion générale sur ce que


(1) Disparu.


(2) Dans le Jugement dernier de Michel-Ange, c'est un ange qui retire une âme du purgatoire avec une chaîne en forme de chapelet.


(3) C'est une peinture murale et non une fresque. Ou ignore le procédé employé par Léonard.