Page:Charnacé - Musique et Musiciens, vol2, 1874.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


tique. Et c’est pour cela que le plus célèbre des compositeurs modernes est célébré, non-seulement par le public, qui depuis longtemps s’était fait le complice de ses attentats à la vérité musicale, mais encore par la critique d’art elle-même. Par rapport à la pureté mélodique des époques antérieures mises en comparaison avec l’époque actuelle, la mélodie de Meyerbeer est rejetée par la critique comme frivole et sans valeur ; en considération des miracles entièrement nouveaux qui, dans le domaine de la « caractéristique, » se sont épanouis au sein de sa musique, on fait à ce compositeur rémission de ses péchés, — ce qui implique l’aveu que finalement on ne considère la caractéristique musicale-dramatique comme possible qu’avec une mélodie frivole et insignifiante, ce qui à son tour inspire à l’esthéticien une défiance sérieuse contre le genre de l’opéra.

Nous allons exposer sommairement en quoi consiste cette « caractéristique » moderne dans l’opéra.


V



La « caractéristique » moderne dans l’opéra, se