Page:Chaudon, Dictionnaire historique, 1766 tome 1-A-DYN.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


alj

1PREFA1CE.

· rare encore, de nous dispenser de leur en marquer publiquement no tre reconnoissance. Ils ont été doublement génereux, en ne voulant pas le paroître. Que M. l’Abbé de T*** veuille bien souffrir pourtant , que nous lui fassions nos remercîmens de l’Exemplaire de l’Histoire Générale apostillée à toutes les pages & redressee sur tou tes les dates , dont il a bien voulu nous faire présent. L’Ouvrage de M. de V*** en est beaucoup meilleur ; & il seroit à souhaiter que le public , qui en louant les beautés du style de cet Essai, y a si fouvent désiré plus d’exactitude , pû l’avoir avec ce Commentaire. C’est Polybe commenté par Folard. Dans la foule des Auteurs impri més qu’on a consulté, on a préferé ceux qui jouissent de l’estime gé nerale, & sur lesquels le public n’a qu’une voix. On a eu sous les yeux pour l’Histoire Sacrée & Ecclésiastique : La Bible de Vitré avec ses Tables Chronologiques, Josephe, Prideaux , Calmet , Bossuet, Tillemont , Fleuri , Racine , Alexandre , Dupin , Cellier , & c. Pour · l’Histoire Ancienne des Empires & des Républiques : Herodote, Thu cydide , Xenophon, Diodore de Sicile, Plutarque, suinte-Curce, Polybe, Justin, Arrien, e’c. Parmi les anciens : Banier, Rollin , Guyon , Olivier , Goguet, &’c. Parmi les modernes. Pour l’Histoire Romaine : Tite-Live, Salluste, Cornelius Nepos, Tacite, &c. Rollin, Catrou, Vertot, Laurent Echard , son Continuateur, Montesquieu , St. Evremont , St. Réal , Tillemont, & les Traductions du Président Cousin. Pour l’His toire des Royaumes modernes : Puffendoff, Voltaire, &’c. Pour l’Histoire de France : de Thou, Boulainvilliers, du Bos, Montfaucon , Daniel , Renault, Velly, & tous les Mémoires particuliers. Pour l’Histoire d’Espagne : Le P. d’Orléans, Ferreras , d’Hermilly, & c. Pour celle d’Angleterre : Rapin de Thoiras , Clarendon , Smollet , Hume , & c. Pour le Portugal : Vertot, la Clede. Pour Venise : Nani , Amelot de la Houssaye, Laugier, &’e. Pour l’Histoire de Naples & de Sicile : Guichardin. Pour l’Histoire de Dannemarck & de Suede : Puffendorff , Vertot, Voltaire, Norberg, s’c. Pour l’Histoire de Moscovie : la Combe, Voltaire. Pour celle de Pologne : Solignac, Desfontaines. Pour l’His toire de Brandebourg : Le Rei de Prusse. Pour celle des Turcs, des Persans, des Chinois, des Huns, des Sarrasins : Prideaux, Marigny, Cantimir , de Guignes , Marsy , Chardin , du Halde, & c. & c. Il est de notre devoir d’avouer que tous ces Historiens, nous ont fourni les matériaux de notre Ouvrage ; & que nous avons étudié, dans ceux qui passent pour les plus élégans, le coloris propre à cha que article. Nous nous sommes servis autant que nous avons pû de leurs expressions, mais nous n’avons pas crû devoir les copier servilement.. Ils nous ont fourni les couleurs de nos tableaux, & nous nous sommes quelquefois permis de les broyer. Chaque Auteur a sa façon d’écrire particuliere. Nous avons tâché de réduire à la nôtre, celle des différens Ecrivains qui nous ont précedés , dans tous les endroits où leur style nous a paru s’éloigner , du style pro