Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CXLVII. Indications de ceux de Pline-le-jeune & d’un Tullus inconnu. p. 447. CXLVIII. Refutation de l’opinion. p. 449. CXLIX. Ses deux preuves qui ſont les textes d’Horace & un témoignage d’une ancienne Vie du Poëte renverſées. p. 450. | CL. Peu de fondement de la double Dénomination de Sabine & de Tiburtine, de la même C. d’H. p. 452. CLI. Idée de l’auteur & de l’ouvrage de l’ancienne Vie d’Hor. p. 454. CLII. Que les ruines de S. Antoine à Tivoli ne ſont pas de la M. de Camp. d’Horace. p. 461. CLIII. Huitième & dernière Opinion. Celle de Piazza qui place cette M. de C. à Vacone. pag. 466. CLIV. Manière inepte de cet auteur. p. 470. CLV. Impoſture, preuve principale de ſon ſentiment, découverte. p. 472.


Fin du Sommaire.