éléments Wikidata

Livre:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu
TitreDécouverte de la maison de campagne d’Horace
Sous-titreOuvrage utile pour l’intelligence de cet Auteur, & qui donne occasion de traiter d’une suite considérable de lieux antiques
Volumetome second
AuteurBertrand Capmartin de Chaupy Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionJean Ughetti
Lieu d’éditionRome
Année d’édition1769
BibliothèqueGoogle
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Sérietome 1 - tome 2 - tome 3

Pages

- - - - - - Titre -  iii  iv  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 Errata - - - - - -

DÉCOUVERTE DE LA MAISON DE CAMPAGNE D’HORACE.


SECONDE PARTIE
Examen & Réfutation des opinions touchant ſa situation
qui ont été publiées juſqu’ici.


I. — 
Examen & Refutation de toutes les opinions touchant la Maiſon de Campagne d’Horace publiées juſqu’ici 
 1
II. — 
Ces opinions ſont celles de interprêtes d’Horace & des Historiens & des Antiquaires 
 2
  
IIIiv
Interprètes anciens & modernes : ceux-ci auteurs des opinions qui placent la Maiſon de Campagne d’Horace à Tuſculum, à Albe, & à Algide.
 
III. — 
Interprètes Anciens, leur Commentaire ſur ce point 
 3
IV. — 
Interprêtes modernes auteurs des opinions qui placent une Maiſon de Campagne d’Horace à Tusculum, à Albe, & à Algide 
 4
V. — 
Idée du corps de Montagnes où ſont ces trois lieux, ſon état ancien, & moderne 
 7


VI. — 
Origine d’Albe précédée de celle de Lavinium 
 12
  
VIIix
Double Lavinium & étimologie du nom de Monte-Giove.
 
VII. — 
Double Lavinium fondée par Énée 
 13
VIII. — 
Origine du nom de Monte-giove 
 15
IX. — 
Raiſon du double Lavinium 
 16


X. — 
Fondation d’Albe 30. ans après celle des Lavinium, ſa ſituation 
 19
XI. — 
Sa Grandeur. Métropole des preſque toutes les Villes Latines 
 22
  
XIIxvii
Lacs des Monts d’Albe : celui d’Aricie, son édifice flottant : celui d'Albe, son émiſſaire remarquable.
 
XII. — 
Aricie ſon bois, ſon Lac, & ſon Temple 
 23
XIII. — 
Édifice conſtruit ſur un Vaiſſeau au Milieu du lac, n’étoit qu’un caprice de Tibère 
 25
XIV. — 
[Titre absent] 
 ?
XV. — 
Toutes ces Villes Latines avoient leur origine d’Albe 
 32
XVI. — 
Lacs des Monts d’Albe 
 34
XVII. — 
Beauté de l’Émiſſaire du Lac d’Albe. Selon les apparences ne remonte pas plus haut que les Empereurs 
 36


XVIII. — 
Mont d’Albe Source des deux Lacs. Son nom moderne de Monte-Cavo 
 39
XIX. — 
Quartier particulier du Vin d’Albe antique 
  39
XX. — 
Deſtruction d’Albe 
 41
  
XXIxxviii
Tous les points appartenants aux Féries Latines qui ſe célébroient au Temple de Japiter-Latial qui étoit sur le Mont-d’Albe.
 
XXI . — 
Inſtitution des Féries Latines sur le Mont-d’Albe 
 44
XXII. — 
Notion fauſſe des Féries donnée par les Hiſtoires Romaines Françoises 
 44
XXIII. — 
Vraie idée de ces Fêtes 
  47
XXIV. — 
Rits de leur célébration 
 48
XXV. — 
Leurs effets conformes aux Vues politiques de Rome 
 51
XXVI. — 
Religion ſingulière de Romains à l’égard du Jupiter d’Albe 
 52
XXVII. — 
Temps ou elles ſe célébraient, & qu’elles duraient. Genre de divertiſſemens qui s’y pratiquoient 
 55
XXVIII. — 
Rejouiſſances propres aux Féries. Bourg qu’elles formerent 
 60
  
XXIXxxxi
Origine d’Albano non de l’ancienne Albe, ni du camp d’Albe, mais de l’Albanum de Pompée.
 
XXIX. — 
Origine d’Albano nom de l’ancienne Albe 
 64
XXX. — 
Ni du Camp d’Albe. 
 66
XXXI. — 
Maiſon de l’Albanum de Pompée 
 72
  
XXXIIxxxiv
Albanum de ce dernier, de Clodius, de Gallus, de Curion, de Valère, d’Albutius de Tibère, de Domitien, des Antonins.
 
XXXII. — 
Maiſons de Campagne d’Albe de Pompée, de Clodius, de Gallus, de Curion, de Valere, & d’Albutius 
 75
XXXIII. — 
Chateaux de Tibère, de Domitien, des Antonins 
 77
XXXIV. — 
Albanum des Antonius & du Poëte Stace. 
 83


XXXV. — 
Leur Situation I. de celui de Pompée 
 84
  
XXXVIxlii
Ruines de la Villa-Barberini ſont non de celui de Domitien, mais de celui de Clodius, Tombeaude la Porte d’Albano, & Temple de la bonne Dééſſe relatifs à ce Chateau
 
XXXVI. — 
Ruines de la Villa-Barberini ſont non de celui Domitien, mais de celui de Clodius 
 85
XXXVII. — 
Voïez les anciennes deſcriptions de Rome de Victor &c. 
 89
XXXVIII. — 
Caractères de l’Albanum de Clodius le placent à la Villa-Barberini 
 89
XXXIX. — 
Tombeau de la Porte d’Albano eſt de Clodius 
 93
XL. — 
Lieu du Temple de la Bonne Déeſſe 
 94
XLI. — 
Inſuffisance de la raiſon, qui a fait méconnaître la ſituation de l’Albanum de Clodius 
 95
XLII. — 
Poſition de celui de Gallus 
 96


XLIII. — 
Celles de ceux d’Aurelius & d’Albutius inconnues 
 97
XLIV. — 
L’Albanum de Tibère probablement celui du Lac de Nemi, ou celui de Domitien même 
 97
  
XLVxlvii
Poſition de ce dernier qui fut auſſi des Antonins
 
XLV. — 
Situation de ce dernier 
 98
XLVI. — 
Caractères marqués par l’αϰϱοπολις de Dion par les vers de Stace, & Martial cités plus haut 
 103
XLVII. — 
Albanum des Antonins le même que celui de Domitien 
 107


XLVIII. — 
Situation de l’Albanum de Stace 
 108
  
XLIXL
Idée abrégée des ruines d’Albe ; Sepulchre de Palazzuolo
 
XLIX. — 
Idée abrégée de ruines des Monts-d’Albe 
 109
L. — 
Monument ſingulier de Pallazuolo 
 112


LI. — 
Reſtes du Temple de Jupiter-Latial 
 114
LII. — 
Découverte de la Voïe antique qui y conduiſoit & ſon importance 
 114
  
LIIILIV
Idée des Voïes antiques & de tout ce qui s’y voioit
 
LIII. — 
Notice des Voïes antiques 
 122
LIV. — 
Colomnes Milliaires, & tombeaux qui les bordoient 
 125


LV. — 
Reſtes des antiquités d’Albe ſur tout Albanum de Pompée ; ſon Tombeau 
 128
LVI. — 
Examen & refutation de l’opinion qui place une Maiſon de Campagne d’Horace au Pays d’Albe 
 140
LVII. — 
Expoſition nouvelle des paroles d’Horace qui ont donné occaſion à cette opinion 
 143
LVIII. — 
II. Fauſſe opinion : celle qui place une Maiſon de Campagne d’Horace d’Horace à Algide 
 148
  
LIXLX
Origine Èque d’Algide. Idée des Èques & de leur État
 
LIX. — 
Origine ſituation qualités d’Algide 
 149
LX. — 
Origine Èque d’Algide, & ſa nobleſſe. Idée des Èques 
 149


LXI. — 
Situation du Païs Èque 
 157
LXI. — 
Découverte de la belle ruine du Temple de la Diane d’Algide 
 158
  
LXIILXIII
Autres qualités d’Algide ; celle de place forte reſout une difficulté que fait la route d’Hannibal
 
LXII. — 
Autres qualités de cette Ville ſa grandeur, ſes particularités, ſa température 
 164
LXIII. — 
Difficulté conſidérable tirée de la route d’Annibal reſolue par laqualité de place forte d’Algide 
 165
  
LXIVLXVII
Éclaircissement touchant les voïes Latine & Lavicane : découverte de Lavicum
 
LXIV. — 
Éclairciſſement touchant la Voïe Latine, & découverte d’une partie de la Voïe Lavicane 
 168
LXV. — 
Découverte de la vraie ſituation de Lavicum 
 174
LXVI. — 
Expoſition de la Route d’Hannibal, & qualité de Place forte qu’elle établit en Algide 
 183
LXVII. — 
Autre qualité de ce lieu, ſon Frais, & ce qui le produit 
 185


LXVIII. — 
Refutation de l’Opinion qui y place une Maiſon de Campagne par la ſeule Hiſtoire qui y eſt faite 
 187
LXIX. — 
III. Opinion celle qui place la Maiſon de Campagne d’Horace à Tuſculum 
 191
LXX. — 
Origine de Tuſculum, & idée de ſon état politique 
 192
LXXI. — 
Idée abrégée du politique de Tuſculanum avant & après ſa ſociété avec Rome & dans la décadence de celle-ci 
 193
LXXII. — 
Phyſique des lieux c’eſt-à-dire ſa ſituation, ſes dehors, ſes vues 
 202
LXXIII. — 
Situation de Tuſculum ſur le Mont appelé il Tuſculo vengée des attaques d’Holſténius 
 204
LXXIV. — 
Qualité remarquable de la Ville de Tuſculum 
 211
LXXV. — 
Beauté de ſes dehors à cauſe des Maiſon de Campagne d’Horace qui les rempliſſoient 
 212
  
LXXVILXXVII
Ruines des Tuſculanums antiques, & leurs poſſeſſeurs
 
LXXVI. — 
Ruines de Maiſons de Campagne qu’on aperçoit encore à Tuſculum 
 214
LXXVII. — 
Anciens qui avoient des Maiſon de Campagne à Tuſculum 
 219
  
LXXVIIILXXXI
Scandale & puis contagion de la magnificence de celui de Lucullus ; ſa ſituation
 
LXXVIII. — 
Idée de celle de Lucullus en particulier. Scandale & puis contagion de ſa Magnifcence 
 223
LXXIX. — 
Preuve que Mécéne y en dut avoir une 
 227
LXXX. — 
Situations qui s’en peuvent connoitre 
 229
LXXXI. — 
Celle du Tuſculanum de Lucullus dans l’endroit occupé par Fraſcati 
 231


LXXXII. — 
Illuſion ſingulière de Kircher de ne voir dans toutes les ruines du Pays que le Tuſculanum de Lucullus 
 232
LXXXIII. — 
Situation du Tuſculanum de Cicéron ſur le Mont. Fauſſeté de l’opinion, qui le place à Grotta-Ferrata 
 235
  
LXXXIVLXXXVIII
Examen de la raiſon tirée de l’eau Crabra : découverte de cet Eau, ainſi que des Eaux Tépula, & Julia, & ſolution qui en réſulte
 
LXXXIV. — 
Examen de la raiſon tirée de l’eau Crabra 
 238
LXXXV. — 
Découverte importante des eaux antiques de cette Partie 
 239
LXXXVI. — 
Découverte importante des eaux antiques de cette Partie 
 241
LXXXVII. — 
Celle de l’Eau Jule par le même moïen 
 243
LXXXVIII. — 
Et enfin celle de l’Eau Crabra 
 245


LXXXIX. — 
Solution de la ſeule difficulté de la poſition ſur le Mont tirée de ces Decouvertes 
 247
XC. — 
Refutation propre de celle marquée à Gratta-Ferrata 
 247
XCI. — 
Situation de Tuſculanum de Scaurus aux ruines du Quarto deBorgheto 
 252
XCII. — 
Celle de celui de Gabinius ſur le Mont entre la Ruffinella & il Tuſculo 
 253
  
XCIIIXCIV
Situation ſeulement probables, ou entieremens incertaines (il est dit là que li Grottoni d’Amadei peuvent être attribués au Chateau de Mécéne ; mais en verra dans les corrections qu’ils font des reſtes du Tuſculanum de Craſſus
 
XCIII. — 
Probabilité de celui de Mécéne aux Grottoni d’Amadei 
 253
XCIV. — 
Autres incertaines 
 253


XCV. — 
État preſent de la Campagne de l’ancien Tuſculum 
 254
XCVI. — 
Expoſition examen et réfutation de l’opinion qui place la Maiſon de Campagne d’Horace à Tuſculum 
 255
  
XCVIIXCIX
Expoſition nouvelle du texte d’Horace qui n’y a donné occaſion que par ce qu on ne l’a pas entendu.
 
XCVII. — 
Expoſition mauvaiſe du Texte par Dacier, & pire par Sanadon 
 256
XCVIII. — 
Preuves que ce Texte doit être pris dans le ſens d’une Campagne non réélle, mais d’une image ou d’exemple 
 260
XCIX. — 
Même ſens encore plus montré par l’eſprit du Texte 
 265


C. — 
IV. Opinion celle qui place la Maiſon de Campagne d’Horace à Préneſte 
 268
CI. — 
Idée de cette Ville 
 274
CII. — 
Son Premier caractère le Temple de la Fortune qui avait ces Sorts 
 276
CIII. — 
L’Antiquité de ce Temple 
 280
CIV. — 
Sa beauté de quoi elle reſultoit 
 284
CV. — 
Sa grandeur rééle & ſa grandeur apparente reſultant de beaucoup d’édifices conſtruits d’après un deſſein général 
 286
CVI. — 
Diſtinction des deux Temples l’un au haut l’autre au bas de Préneſte, que ce n’eſt que celui d’en-bas qui fut le Temple le la fortune 
 287
CVII. — 
Indications de pluſieurs autres bâtiments qui leur ſervoient d’accompagnement 
 295
  
CVIIIcix
Richesse du Temple de la Fortune ; expoſition nouvelle du Moſaïque de Paleſtrine
 
CVIII. — 
Beauté du Temple de la Fortune 
 299
CIX. — 
Expoſition nouvelle du Moſaïque de Paleſtrine 
 299


CX. — 
Explication d’un Navire antique qu’on voit dans un Monument de la même Ville 
 302
CXI. — 
Autres caractères de Préneſte, ſa Force provenant de ſes murs de ſon Chateau & de ſes ſouterrains 
 305
CXII. — 
Autres prérogatives ſa grandeur, ſes ouvrages publics, Sacrés & Profanes 
 309
CXIII. — 
Campagne de Préneſte expoſition de Strabon touchant la Rivière qui l’arroſe 
 318
CXIV. — 
Autres Caractères de la Campagne de Préneſte ſa fraicheur, ſon aménité 
 323
CXV. — 
Châteaux Romains qui y furent. Texte ou ſujet de Tibere vu plus haut pag. 272 
 325
CXVI. — 
Examen & Réfutation du ſentiment qui y place la Maiſon de Campagne d’Horace 
 326
CXVII. — 
Que le nom de Camporazio d’un lieu de la Campagne Préneſtine qui en eſt la principale raiſon vient d’un Horace différent de notre Poëte 
CXVIII. — 
V. Opinion touchant la Maiſon de Campagne d’Horace du même Auteur que la IV. qui le place dans la Vallée de Farfa 
 334
CXIX. — 
Inexactitudes des relations même de Biondi, Vraie idée des lieux 
 338
CXX. — 
Refutation de cette Opinion 
 344
CXXI. — 
VI. Opinion touchant la même Campagne, celle de Cluvier qui la place à Monte-libretti, encore plus défectueuſe que la V 
 350
CXXII. — 
Vraie étymologie du nom de Monte-libretti qui écarte celle qui a ſervi de principale raiſon à Cluvier, & les autres qui ont été donnés par Holſténius, & par Piazza 
 357
CXXIII. — 
Peu de ſolidité de la ſeconde raiſon de Cluvier tirée de la Fontaine de Monte-libretti qu’il dit être la Fontaine Blanduſie 
 360
CXXIV. — 
Ainſi que de la troiſième tirée de la vue du Mont-Soracte 
 363
CXXV. — 
VII. Opinion ſur la Maiſon de Campagne d’Horace, celle de Kirker, qui la place à Tivoli : divers objets qu’elle préſente : les deux premières écartés par des ſeules remarques 
 363
CXXVI. — 
Tivoli nommé par l’opinion très-important en lui-même & relativement à l’opinion même 
 371
CXXVII. — 
Qualités de Tibur 1. Son antiquité 
 372
CXXVIII. — 
Beauté de Tibur reſultant des merveilles dont la nature l’enrichît & des ouvrages dont il s’embellît lui-même 
 383
CXXIX. — 
Première merveille de Tibur la Souffrière 
 386
CXXX. — 
Seconde merveille de Tibur, la fameuſe Caſcade & les Caſcatelles 
 398
CXXXI. — 
Troiſième merveille de l’ancien Tibur le Bois de Tiburne 
 401
CXXXII. — 
Beauté de Tibur reſultant de ſes ouvrages publics : ſon Temple d’Hercule avec la bibliothèque & ſon thrésor 
 405
CXXXIII. — 
Une Baſilique ſuperbe & par conſéquent un Fore aux Ruines appellées ſi mal la Villa de Mécéne 
 407
CXXXIV. — 
Temple de la Sybille 
 411
CXXXV. — 
Campagne de Tibur ; ſon excellence ſur-tout pour le raiſin & pour les autres fruits 
 413
CXXXVI. — 
Tiburtinum des Romains Tiburtins : des Coſſinius des Coponius des Rubellius 
 416
CXXXVII. — 
Château & Tombeau des Plautius 
 418
CXXXVIII. — 
Maison de Campagne de Quintilius Varus 
 420
CXXXIX. — 
Maison de Campagne & Tombeau de Lollius 
 422
CXL. — 
Tiburtinum du temps de la République & celui du Poète Catulle 
 423
CXLI. — 
Ceux des Piſons des Brutus & des Caſſius 
 426
CXLII. — 
Tiburtinum douteux d’Auguſte : celui de Mécéne. Éloge de celui-ci 
 427
CXLIII. — 
Tiburtinum de Vopiſque 
 432
CXLIV. — 
Tiburtinum de Centronius 
 438
CXLV. — 
Tiburtinum d’Hadrien desquelles ſept principales parties il était compoſé 
 439
CXLVI. — 
Tiburtinum de Zénobie 
 446
CXLVII. — 
Indications de celui de Pline-le-Jeune & d’un autre, ainſi que de pluſieurs ruines non nommées 
 447
CXLVIII. — 
Examen de l’opinion qui place la Maiſon de Campagne d’Horace à Tibur 
 449
CXLIX. — 
Examen des deux preuves qui paroiſſent l’apuier ; c’eſt-à-dire, les textes d’Horace, & le témoignage de l’auteur ancien de ſa vie 
 450
CL. — 
Peu de fondement de la double Dénomination de Sabine & de Tiburtine de la même Campagne d’Horace 
 452
CLI. — 
Idée de l’auteur & de l’ouvrage de l’ancienne vie d’Horace 
 454
CLII. — 
Que les ruines de Saint-Antoine de Tivoli ne ſont pas de la Maiſon de Campagne d’Horace 
 461
CLIII. — 
VIII. & dernière opinion celle de Piazza qui place la Maiſon de Campagne d’Horace à Vacone 
 466
CLIV. — 
Manière inepte de cet auteur 
 470
CLV. — 
L’impoſture, preuve principale de ſon ſentiment, découverte 
 472


  
ERRATA 
 478


Fin du Sommaire de le deuxième partie.