Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/324

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des en batteau ſur les eaux de la plaine, & à la Chaſſe de toutes ſortes d’animaux ſur les Montagnes. Il ne manque à une telle expoſition qu’à rendre compte de l’Habit d’une troupe d’un des Temples qui eſt militaire & Grec ou Romain ; mais outre qu’un tel habit ne fut pas peut être ſi étranger à la milice Égiptienne depuis les Nations qui avoient pu l’y laiſſer ; on peut dire que tout ce qu’il eſt capable de prouver c’eſt l’époque d’un pouvoir étranger dans l’Égipte, où ſes Fêtes devoient être préſidées par ceux qui l’y exerçoient, ſoit Grecs depuis Cambiſe , ſoit Romains même qui dés avant Sylla exerçoient, ſur l’Égipte une Inſpection peu différente de l’empire qui data d’Auguſte. Le ſecond genre des richeſſes du Temple conſiſtoit, avons nous-dit, dans les dons faits à la Fortune dont le nombre & la qualité, s’infèrent des ſeules Inſcriptions & des ſeuls monumens de Paleſtrine qui ne parlent d’autre choſe.


CX. Explication d’un Navire antique qu’on voit dans un Monument de la même Ville.

Parmi ces derniers il en eſt un qui mérite une mention particulière. C’eſt un Vaiſſeau antique en grande boſſe d’un travail exquis. Le Burin l’a aſſés exactement rendu dans le nouvel ouvrage