Page:Chevalley - Le Roman anglais de notre temps.djvu/78

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Le Roman anglais de Notre Temps sourire qui est humain, normal, artistique, révélateur, et pas le sanglot de la gorge, mais la buée du regard. Sauf dans les catastrophes, tout spasme est hystérique s'il est naturel. Et s'il est artificiellement provoqué, c'est un mauvais tour, ou une expérience de laboratoire. Il ne reste plus ni pensée ni sentiment dans le spasme. Le rire et l'émotion de la comédie vraiment humaine demeurent lucides, et comportent une critique de la vie. Certes, ce n'est pas une nouveauté de dire que l'art c'est l'expression, et, en outre, l'interprétation de la réalité. Mais, d'une part, Meredith a réalisé ce qu'il prêchait. Ses livres en témoignent, qui ruissellent à la fois d'humour, d'intelli- gence et d'émotion. Et, d'autre part, quelle que soit la valeur des doctrines de Meredith, il en avait plus qu'elles. Même si elles ne font guère, comme d'habitude, que justifier sa pratique, il n'importe. Fussent-elles stériles, il est, lui, fertile. Elles n'ont pas créé son art. Peut-être l'ont-elles même compromis vers la fin, en tendant à l'immobiliser. C'est l'histoire de toutes les théories qui ne font pas sa part à la fluidité du changement. Elles n'ont pas créé son art, mais elles servent à l'expliquer. Qu'on relise avec attention, dans le livre de M, Photiadès sur Meredith, l'excellente et copieuse analyse de Harry Rkkmtmd (1871) et l'on comprendra mieux l'unité de son art et sa doctrine. Dans Beauchamp's Career (1876) il en transporte les principes dans la pein- ture de la vie politique, et laisse loin derrière lui la littérature électorale de Disraeli. En vingt ans, de 1855 à 1875, Meredith avait donc projeté, dans les domaines les plus divers de la nature et de la vie humaine, les rayons de son analyse. Il avait donné les exemples et les préceptes de son art Désor- mais il va l'appliquer plus spécialement à son temps, et, j a ,tiz B dbvG00gle

Le