Page:Chevallier - Du café (1862).djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
18
A. CHEVALLIER.

résultats qui démontrent ces variations. (Dictionnaire des drogues, 1827, t. II, p. 500 à 516.)

Voulant nous assurer si les cafés fournissaient des quantités différentes d’extrait, nous avons opéré sur les cafés dont les noms suivent :

1° Café Moka ; 2° café Bourbon ; 3° café Ceylan ; 4° café Ceylan des plantations ; 5° café Java ; 6° café Java hollandais ; 7° café Porto-Rico ; 8° café Maracaïbo ; 9° café Haïti ; 10° café Guadeloupe, Martinique.

Ces cafés ont été traités par l’eau à 100 degrés jusqu’à épuisement complet ; le résidu a été porté à l’étuve et desséché complétement, puis on en a pris le poids.

Nous avons jugé convenable d’agir de la sorte par la raison qu’il est extrêmement difficile d’avoir des extraits toujours également secs, difficulté qui n’existe pas pour les poudres (les résidus épuisés des cafés).

Ces essais, qui sont très longs, car il est difficile d’épuiser les cafés, ont fourni des résultats que nous allons faire connaître dans un tableau, ce qui simplifie l’examen et la constatation des faits observés.

Tableau des résultats obtenus
Dénominations. Poids
du résidu
p. 25 g.
Poids
de l’extrait
p. 25 g.
Résidu
Résultats
p. 100 g.
Extrait
Résultats
p. 100 g.
Moka 18,77 6,23 75,08 24,72
Bourbon 19,38 5,62 75,52 22,48
Ceylan 18,55 6,45 74,20 25,80
Ceylan (plantations) 18,62 6,38 74,48 25,52
Java 18,66 6,34 74,64 25,36
Java hollandais 18,30 6,70 73,20 26,80
Porto-Rico 18,34 6,66 73,36 26,64
Maracaïbo 18,30 6,70 73,20 26,80
Haïti 19,05 5,95 73,20 23,80
Guadeloupe, Martinique 18,00 7,00 72,00 28,00