Page:Chiarini - Le Talmud de Babylone, vol. 1, 1831.djvu/248

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


que la colonne de l’aurore ne monte[1]. Fait[2] ses fils (les fils de Gamaliel) étant rentrés (après minuit) d’un banquet[3] lui dirent : nous n’avons pas lu le Chema. Il leur répondit, si la colonne de l’aurore n’est pas encore montée, vous êtes tenus de le lire. Et non seulement cela[4] mais partout où les savans ont dit : (qu’un précepte oblige) jusqu’à minuit ; ce précepte tient jusqu’à ce que la colonne de l’aurore soit montée. (De même) brûler la graisse (des sacrifices Exod. XXIII, 18.) et les membres (des holocaustes Lév. VI, 2.) sont des préceptes (qui obligent) jusqu’au monter de la colonne de l’aurore. Bref, tout ce qui doit être mangé en un seul jour[5] suit la règle : jusqu’au monter de la colonne de l’aurore. Mais si c’est ainsi[6] pour-


    III°. Rabban Siméon II., fils de Gamaliel le vieux.
    IV°. Rabban Johanan, fils de Zachée, qui ne descend pas de la famille d’Hillel.
    V°. Rabban Gamaliel II., fils de Siméon II.
    VI°. Rabban Siméon III., fils de Gamaliel II., et père de R. Juda le Saint.
    VII°. Rabban Gamaliel, fils du même R. Juda le Saint.
    Ces sept Rabbans sont le pendant des sept Sages de la Grèce, et il est à remarquer que leur autorité l’emporte souvent sur celle des autres docteurs talmudiques. Ici p. ex. la décision du droit où l’Halaca est selon l’opinion de Rabban Gamaliel.

  1. C’est-à-dire, les premiers rayons du jour selon Maimonides, ou la lumière qui luit le matin pendant une heure et avant le lever du soleil et qui est réfractée par une colonne de vapeurs de 51 mille de hauteur. Les Arabes aussi disent la colonne de l’aurore pour l’aurore.
  2. L’expression fait (מעשה) veut dire dans le Talmud voici un exemple qui vient à l’appui de la règle, ou voici l’Agada qui confirme par le fait, ce que l’Halaca vient d’exposer par l’autorité de la tradition.
  3. De la maison où l’on boit (בית חמשתה).
  4. ולא זו בלבד cette formule veut dire que la règle qu’on rapporte pour un cas particulier, doit s’étendre à plusieurs autres cas semblables. Nous supprimons ici avec Surenhusius et Edzard, le verbe אמדו qui, dans quelques exemplaires est ajouté après בלבד, car il y est totalement inutile et même déplacé.
  5. C’est-à-dire, les sacrifices que la loi commandait de consumer le même jour qu’on les offrait (Lév. VII, 15.) sans rien en laisser pour le jour suivant.
  6. (אם כן) si c’est ainsi, formule qui contient toujours une ob-