Page:Chopard - Quelques personnages officiels à Tahiti, sous le règne de S. M. Napoléon III.djvu/90

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CONCLUSION




· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Le gouvernement actuel pourrait réparer le tort fait par la France aux îles Gambier, les injustices commises par les fonctionnaires contre la mission catholique, et l’iniquité dont a souffert M. l’ordonnateur Boyer !… Mais il ne le fera point, car… le temps lui manquera.

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Et cependant il faut que justice soit faite à chacun… Grâce à Dieu, nous en avons la conviction, ce jour n’est plus éloigné !…

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·


Alors, monseigneur le comte de Chambord règnera sur la France, et à l’ombre des antiques fleurs de lys revivront dans les régions officielles et gouvernementales la justice et la vérité, si chères aux cœurs français…


Papeete, le 1er avril 1871.
J.-P. CHOPARD.