Page:Collectif - Revue traditions populaires, 1886.djvu/312

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


geur à son côté, et quel ne fut pas son étonnement en voyant s’approcher de leur groupe le crapaud estropié l'année passée. Il le reconnut parfaitement à la patte absente, mais son étonnement augmenta encore en le voyant grimper sur le dos de son compagnon. Trois fois il fit tour sur le dos du malheureux ; à chaque tour fini, il levait la tête au ciel comme pour le prendre à témoin, puis il se sauva. Très effrayé, l’homme appela son camarade, le secoua et, ne recevant aucune réponse, il reconnut que il était mort ! Conclusion du domestique : « Vous voyez bien, Madame, qu’il faut se défier des crapauds, ils se vengent. »

Lucie de V. H.




MIETTES DE FOLK-LORE PARISIEN

XXX

quelques superstitions parisiennes

Ces superstitions ont été recueillies par M me Guibert, de Guipel, qui habite la capitale depuis plus de quarante années :

Les ongles. — Il ne faut pas se couper les ongles les jours de la semaine qui contiennent des r (mardi, mercredi, vendredi), cela ferait naître auprès de l’ongle de petites excroissances.

Voyages. — De même, c’est s’exposer au malheur que de voyager les jours de la semaine qui contiennent des r dans leur nom.

Rêves. — Rêver de feu, signe de colère; rêver d’un taureau, signe de dispute; rêver d’œufs cassés, signe de contrariété; rêver de dents tombées, signe d’une mort prochaine dans le cercle de nos amis et connaissances ; rêver d’eau troublée, mauvais signe en général; rêver que l’on voltige, ou que l’on saute à travers champs, signe de voyages prochains.

Mariages. — L’on doit observer à l’église les cierges des mariés. Celui qui flambe le mieux annonce une plus longue vie à l’époux qui se trouve auprès.

Le pain. — Placer le pain à revers sur la table (1), signe de malheur.

H. de Kerbeuzec.

(1) En Ille-et-Vilaine, ce serait une grossière injure, si une femme était prérente. La fermière dirait : « Ne couchez donc pas le pain sur le dos, nous ne le gagnons pas comme ça. »